Nous sommes ravis qu'un groupe de conférenciers exceptionnels participe à nos Conférences virtuelles de généalogie qui se tiendra du 15 au 17 janvier 2021. Restez à l'écoute car nous continuons à mettre à jour cette page avec leurs biographies intéressantes.


Pic

Marc Beaudoin

Marc Beaudoin est historien, héraldiste, conférencier et membre associé de l’Académie internationale d’héraldique. Il a été président de la Société historique de Québec, de l’Association des archivistes du Québec et de la Fédération Histoire Québec. Il est l’un des fondateurs du comité d’héraldique de la Société de généalogie de Québec, dont il assure la direction scientifique. Outre des formations et des conférences, il publie des articles sur les armoiries historiques dans L’Ancêtre, la revue Mémoires, L’Héraldique au Canada, le magazine Histoire Québec, Le Chainon, les Cahiers d’histoire de la Société d’histoire de Beloeil Mont-Saint-Hilaire et le Bulletin de la bibliothèque de l’Assemblée nationale.





Pic

Professor Jane G. V. McGaughey, PhD

Jane McGaughey is the Johnson Chair in Quebec and Canadian Irish Studies at Concordia University. She completed her PhD in 2008 at the University of London and taught in the history department at the Royal Military College of Canada before coming to Concordia's School of Irish Studies as a professor of the Irish Diaspora. In 2009-10, she was awarded the National Endowment for the Humanities Keough-Naughton Fellowship in Irish Studies at the University of Notre Dame. Her publications address themes of Irishness, masculinity, imperialism, and violence in the Irish Diaspora. She is the author of Ulster's Men: Protestant Unionist Masculinities and Militarization in the North of Ireland, 1912-23 (2012), Ireland and Masculinities in History (2019) and Violent Loyalties: Manliness, Migration, and the Irish in the Canadas, 1798-1841 (2020). Jane has been President of the Canadian Association for Irish Studies since 2015. Her current research investigates the treatment of Irish men and women in Lower and Upper Canadian lunatic asylums at the time of the Great Irish Famine.


Pic

Gillian Leitch, PhD

Dr. Gillian Leitch is a Historical Researcher (Senior Researcher and Analyst) at a private research company in Ottawa, ON. Her research includes the way in which British immigrants to Canada identified and celebrated their identity in the nineteenth century, and created social and familial networks in the new and old worlds, particularly in Quebec, Ontario and British Columbia. She is also a professional genealogist. Dr. Gillian Leitch has written extensively on popular culture – specifically on science fiction and time travel.






Pic

Joseph Gagné

Joseph Gagné est un jeune historien professionnel. Franco-Ontarien originaire de Chapleau dans le Nouvel-Ontario, il est un chercheur au post-doctorat à l’Université de Windsor. Il est dix-huitiémiste et spécialiste de la guerre de Sept Ans (1754-1763). Sa recherche porte présentement sur l’implication des femmes de camp pendant la Conquête. Auteur du livre Inconquis : Deux retraites françaises vers la Louisiane après 1760 aux Éditions du Septentrion, il est aussi l’auteur du blogue Curieuse Nouvelle-France et le créateur du portail Nouvelle-France électronique. Actif au Québec, en Ontario et aux États-Unis, il a également une présence vive sur les réseaux sociaux et dans les médias. Bon vivant, amateur de chats et de rhum, il a en plus un penchant pour les anecdotes historiques absurdes.




Pic

André-Carl Vachon

André-Carl Vachon s’intéresse à l’histoire acadienne depuis 1993. Il détient une maîtrise en histoire acadienne (UQTR 2018). Il est l’auteur de l’essai Les déportations des Acadiens et de leur arrivée au Québec, publié en 2014 aux éditions La Grande Marée. En 2015, M. Vachon a reçu entre autres le prix intergouvernemental Acadie-Québec, ainsi qu’une mention du jury du prix international France-Acadie 2015. En 2016, M. Vachon publie deux essais aux éditions La Grande Marée qui se sont vus décerner le prix Robert-Prévost 2018. Le premier, Les Acadiens déportés qui acceptèrent l’offre de Murray, l’auteur a reçu la bourse de création des Écrivains francophones d’Amérique 2016, le prix Percy-W.-Foy 2016 et le prix France-Acadie 2018. Le deuxième, Une petite Cadie en Martinique, l’auteur a reçu la médaille de la ville du Morne Rouge, Martinique. En 2018, l’auteur a publié un livre publié également aux éditions La Grande Marée : Histoire de l’Acadie de la fondation aux déportations, tome 1 (1603-1710). En 2019, il a publié son premier récit, Raconte-moi la Déportation des Acadiens, dans la collection jeunesse des Éditions Le Petit Homme. Pour ce livre, il est finaliste pour le prix Éloize 2020 « Artiste de l’Acadie du Québec » ; prix qui sera dévoilé en 2021. Puis, son livre Histoire de l’Acadie de la fondation aux déportations, tome 2 (1710-1763) a été publié en août 2019. En novembre 2019, il a reçu le prix Philippe-Aubert-de-Gaspé pour sa contribution exceptionnelle à l’histoire et à son amour de l’Acadie. Finalement, il a publié aux éditions La Grande Marée en 2020 son mémoire de maîtrise : Les réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France. 1755-1763. En terminant, il sera président d’honneur du 30e Salon du livre de Dieppe en octobre 2020.
Page Web : http://www.litterature.org/recherche/ecrivains/vachon-andre-carl-1744/


Pic

Tommy Harding

En tant que biologiste moléculaire, Tommy Harding est expert en analyse de données de séquençage d’ADN à haut-débit, en bio-informatique, en génomique et en profilage génétique. En 2018, il se joint à une équipe multidisciplinaire de chercheurs qui travaille à développer une méthode d’identification de restes humains exhumés de cimetières historiques du Québec. En jumelant l’information génétique de volontaires contemporains à la généalogie de la population du Québec contenue dans le registre BALSAC, cette méthode vise à reconstruire le génome des fondateurs du Québec.





Pic

Denyse Beaugrand-Champagne

Denyse Beaugrand-Champagne, historienne, généalogiste et archiviste a fondé HISTOQUEST en 1997. Elle participe régulièrement aux versions, américaine, britannique et canadienne, de la série Who Do You Think You Are? et de sa version québécoise Qui êtes-vous? Elle est recherchiste pour la série Deuxième Chance (Radio-Canada) qui tente de retracer des personnes disparues et elle a été la généalogiste de la série télévisée ORIGINES sur l’histoire et la généalogie des premiers habitants du Québec. Elle est membre de plusieurs sociétés de généalogie au Canada et aux États-Unis.

Denyse Beaugrand-Champagne a publié des articles dans des revues comme American-Canadian Genealogist, NGS Magazine, Mémoires, L’Ancêtre, etc., et elle a remporté le prix Percy-W.-Foy pour sa démonstration sur l’origine Alsacienne et protestante de plusieurs familles québécoises faussement identifiées comme Acadiennes et catholiques. L’article a été publié au Québec dans Mémoires (no 239, 2004) et en France (Alsace) dans Pays d'Alsace – cahier varia (no 214, 1-2006).

Lors de présentations publiques, Denyse Beaugrand-Champagne fait découvrir aux chercheurs des sources d’informations moins connues comme les enquêtes des coroners, les testaments olographes et les clôtures d’inventaires, les tutelles et les curatelles, les archives judiciaires, etc. En 2004, elle a publié Le Procès de Marie-Josèphe-Angélique qui est à l’origine de l’un des Grands mystères de l’histoire canadienne « La torture et la vérité : Angélique et l’incendie de Montréal » dont elle est codirectrice de la recherche.

En tant qu’historienne, Denyse Beaugrand-Champagne a travaillé sur la série historique Le Canada, une histoire populaire, et recherché plusieurs projets historiques comme la vie des Coureurs des bois; la Grande Paix de Montréal, 1701; l’attaque française contre Deerfield, Massachusetts, en 1704; les Rébellions de 1837-1838; l’histoire de la propriété foncière à Montréal, 17e et 18e siècles; l’histoire de Montréal par les archives sonores, etc.


Pic

Pierre Gendreau-Hétu

Pierre Gendreau-Hétu a étudié la linguistique à l’Université de Montréal. Ses travaux de recherche aux cycles supérieurs ont porté sur les systèmes d’écriture et leurs typologies historiques. Les questions d’onomastique ont par la suite retenu l’attention de ce chercheur indépendant, notamment l’origine et l’évolution des noms de famille au Canada français. Cette orientation a motivé l’intérêt de M. Gendreau-Hétu pour la généalogie, dont la révolution génomique redéfinissait alors l’horizon scientifique. L’histoire des populations humaines connaît un profond renouvellement depuis l’introduction des données ADN et M. Gendreau-Hétu y contribue depuis 2012 par ses recherches menées en généalogie génétique. Cette activité s’est d’abord inscrite au sein du projet californien French Heritage DNA, puis ensuite avec les projets Québec ADNy et ADNmt, dont l’auteur est le fondateur. Ces trois projets, lesquels comptent ensemble plus de 10 000 membres, ciblent l’établissement de signatures ADN ancestrales au moyen de la science participative. Les travaux de M. Gendreau-Hétu, composés à la fois de publications, conférences, cours et ateliers, soutiennent une médiation fertile entre généalogie, anthropologie génétique et avancées de la génomique. Maintenant établi en Europe, ce chercheur a élargi son cadre de recherches avec les projets Romandie ADNy et ADNmt qu’il a fondés et qu’il mène aujourd’hui en partenariat avec la Fondation Archives Vivantes de Suisse.


Pic

Marielle Côté-Gendreau

Marielle Côté-Gendreau est étudiante au doctorat en démographie à l’Université de Princeton. Son parcours varié se compose d’un baccalauréat avec majeure en linguistique et mineures en statistique et informatique, obtenu à l’Université McGill, ainsi que de plusieurs années de contribution au Programme de recherche en démographie historique (PRDH) de l’Université de Montréal, un incontournable de la généalogie québécoise. Elle est aussi rédactrice pour le blogue de l’Institut généalogique Drouin et co-administratrice des projets Québec ADNy et Québec ADNmt.